Anasayfa | 100 Questions & Réponses sur la Foi

Le besoin de croire vient-il de la naissance?


Dans son œuvre intitulée “Le sens de la religion et la psychologie de l’enfant”, le psychologue Suisse Pierre Bovet écrit que tous les enfants arrivé à un certain âge ont comme une religion naturelle, laleur, en un autre sens ils ont une religion particulière à leur nature même.

Dans la formation de ces croyances préliminaires, l’imagination, la compréhension et la conscience de l’individu prennent part, tout comme la société elle-même. Peut-être l’enfant détermine t-il lui-même le contenu du concept religieux qu’il acquiert de cette société.

Cependant, avec le temps, il verra la contradiction entre la société et lui-même et adoptera de nouvelles voies. D’après ce qu’on a appris de notre Glorieux Prophète (p.p.s.l.): “Tous les enfants sont nés sur la saine nature İslamique. C’est par la suite que leurs parents et la société leur font adopter ce ou cette religion”.

Beaucoup de scientifiques et penseurs ont fait des recherches sur la”religion naturelle” de l’enfant. L’un d’eux est le philosophe Américain William James. Pour saisir”les sentiments religieux naturels” de l’enfant, sans aucune intervention, il a examiné les mémoires et les comportements de Ballard, un enfant de onze ans sourd et muet qui n’a pris aucune éducation. Cet enfant qui est passé par la suite par une bonne éducation, a résumé ses pensées et sentiments “métaphysiques ”avant cette éducation comme suit:

“İl arrivait qu’on sortait moi et mon père se promener. La nature et les paysages m’impressionnaient. Je ne savais ni lire ni écrire mais je pensais. Je me demandais: ”Comment le monde existait?”, “Comment l’homme a t-il commencé à vivre?”, “Comment sont apparus les plantes et les autres espèces?”, “Qu’est-ce qui causé l’existence du monde, du soleil, de la lune?”, “Comment est né l’ensemble de ces choses?”, “Qui provoque toutes ces questions en moi?”, “Comment le premier homme, la première plante, le premier animal a t-il pris forme sans graine?”, “D’où vient-on et où va-t-on?”, “Comment a débuté le début de l’univers?” je n’ai pas trouvé de réponse spécialement à cette question. Je pensais, puis je m’en passais et après un moment je retournais au même point.”

(See.Pierre Bovet, le sens de la religion et la psychologie infantile, p.71-72)

Beaucoup d’autres psychologues ont fait des recherches à ce sujet et ont aboutis à peu prêt aux mêmes résultats. Ainsi, il est clair que les enfants, dès leurs plus jeunes âges, dirigent leurs attentions vers l’univers et la nature et se posent les questions données comme les exemples ci-dessus. C’est la nature humaine. Comme on peut le constater, ces questions n’occupent pas seulement les pensées des philosophes ainsi que des penseurs mais elles préoccupent aussi celles des enfants, des jeunes et des adultes.

Notre Majestueux et Sacré livre divin « le Coran » explique si bien l’histoire de notre Grand Prophète Abraham (s.s.l.) qui, étant enfant alors, se retournait vers la nature et l’univers et recherchait son Créateur à travers les étoiles, la lune et le soleil. Le Coran explique si bien comment il (Abraham) passait à un autre niveau supérieur de la pensée en s’envolant« au-delà de l’Au-Delà ».(Vers la Vérité C.3, Editions Zafer)

Share this