Anasayfa | 100 Questions & Réponses sur la Foi

Que signifie Amentu? Quelles sont les fondements de la Foi ?


Amentu, c’est le terme des bases essentielles de la Foi de l’İslam.

En arabe  “âmentu” est le verbe conjugué à la 1ère personne du singulier du verbe “âmene ” qui veut dire “je crois”, il passe trois fois dans le Coran dans les passages où l’interlocuteur utilise cette expression pour déclarer sa Foi. (Voir Sourate Younous, 90; Sourate Yâsin, 36-25; Sourate Choura, 42-15)

Dans la Sourate “Choura” il est ordonné directement au Prophète (p.p.s.l.)* de dire “amentu” (je crois). Sur ce, il est possible de dire qu’Amentu est un terme du Coran.

Amentu est la base fondamentale de la Foi que chaque musulman est obligé de croire, d’accepter et d’agréer.

Les bases de la Foi prenant place dans Amentu sont aux nombres de 6 qui figurent ci-dessous:

1- Croire en Allah

2- Croire aux anges

3- Croire aux livres

4- Croire aux prophètes

5- Croire au Jour du Jugement Dernier, à la résurrection après la mort

6- Croire au destin, au fait que le bien et le mal viennent d’Allah.

 

Amentu dans sa translitération:

Amentu billahi ve mélaikétihi vé kutubihi vé rousoulihi vel yevmil ahiri vé bilkadéri hayrihi vé chérrihi minallahi téala vel ba’sou ba’del mevti haggoune. Ech-hédu èn la ilâhe illallah vé èch-hédu ènné Muhammeden abduhu vé rasoulouhu.

Voici sa signification (sa translation) :

Amentu billahi : je crois en Allah, qu’il est le seul et unique Dieu, qu’il n’a ni d’égal, ni de semblable, qu’il possède tous les attributs majestueux et divins, qu’il est exempt de toutes imperfection.

Ve mélaikétihi: je crois en ses anges

Ve kutubihi: je crois en ses livres

Ve rasoulihi: je crois en ses prophètes

Vel yevmil ahiri: je crois au Jour du Jugement Dernier

Ve bil kadéri hayrihi ve chérrihi minallahi: je crois au destin, que ce qui touche l’homme en bien ou mal, ce qui paraît être un bonheur où un malheur pour lui ; tout cela a lieu uniquement avec la science, le décret, la volonté et l’ordre d’Allah (Exalté).

Vel ba’sou ba’del mevti: je crois en la résurrection après la mort, j’y crois de tout cœur, c’est la pure et seule vérité.

Ech-hédu  èn la ilâhe illallah vé èch-hédu ènné Muhammeden abduhu ve rasoulouhu: « J'atteste qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah et j'atteste que Mouhammad (p.p.s.l.)* est le messager d'Allah ».

Cette dernière phrase est la “chahada”, c’est-à-dire l’attestation de foi.

*prière et paix soit sur lui (déclaration de respect envers notre prophète chaque fois que l’on entend, dit ou écrit son nom)

Share this